ASPONA : Enquête publique pour les plages de Roquebrune

Une visite des plages en septembre 2008

Le dossier d'enquête (affichage) concerne un avenant à la Concession par l'Etat à la Commune des 4 plages de Roquebrune : St Roman, Golfe Bleu, Buse et Carnolès. Il est destiné à permettre un certain nombre d'aménagements, et précise la délégation de certaines surfaces à des exploitants privés. Sa lecture est assez difficile car à la fois il régularise des ouvrages déjà existants, ou prévoit leur extension et des créations. Le courrier de la DDE est confus.

Plan des plages avec les lieux concernés : Plage de Carnolés Plage du Golfe Bleu cliquez sur les zones des plages pour voir des photos (en construction).

Quelques éléments présents dans le dossier d'enquête, la lettre déposée par l'ASPONA version doc de cette lettre.
Réactions d'adhérents

1) Régularisation d'ouvrages existants :

Mais alors ces ouvrages auraient-ils été faits sans autorisation ?

2) Extension d'ouvrages existants :

3) Création de nouveaux ouvrages :

Points qui semblent litigieux dans une première lecture du dossier :

  Le dossier décrit les concessions données aux plagistes, quelques images sur le site de l'ASPONA permettent de voir que les distances des installations à la laisse des eaux ne sont pas respectées. Lot 1 lot 3 lot 4 et lot 6 lot6 mer il manque des images du Bonobono

S'il est bien décrit la taille des galets qui serviront à engraisser les plages, la taille des blocs qui serviront à la digue sous marine avec plusieurs pages de calcul utilisant la formule d'Hudson , il n' y a aucune étude d'impact sur le milieu marin. Tous ces travaux vont entraîner des transports de sédiments. Quelle vie marine (faune, herbier) y a-t-il prés de ces ouvrages ? Connaît on les courants ? Où iront les sédiments remués ? Pourquoi ne pas prévoir des ancrages fixes à Carnolès pour préserver les fonds marins labourés par les ancres ?

Augmenter le musoir de l'épi n° 1 de Carnolès et la taille du ponton pour la pratique de sports nautique à moteur n'est pas une proposition qui correspond aux conclusions du Grenelle de l'Environnement . Les scooters des mers sont dangereux et polluent.

Pourquoi un ponton sur le Golfe Bleu ? Pour permettre l'accostage du bateau municipal ou l'accès au restaurant de la plage à quelques monégasques venant par la mer avec un puissant bateau à moteur ? Le golfe Bleu est un endroit de calme et de baignade, veut-on y installer aussi une base pour scooters des mers ? L'implantation du lot n° 6 ne correspond pas à la réalité. Il en est de même pour le lot n° 7 « le Bonobono ». Un peu plus loin à Cap d'Ail, un ponton sur la plage Mala permet un accostage (comble du luxe en fin de texte) et l'arrivée de client dans un restaurant, des images, veut-on cela au Golfe Bleu ?

Consultez cette enquête et donnez votre avis !

L'enquête est visible au sous-sol de la mairie de RCM service du patrimoine, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30.

Texte imprimable pour diffusion en PDF ou en DOC

 

Retour à la page principale